Allaitement, un peu de tout!

Il existe des tonnes de ressources sur le net pour s’informer sur l’allaitement, alors juste quelques conseils un peu en vrac, car le sujet est vaste, issus d’une expérience heureuse !(même si forcément un peu houleuse au départ!)

Avant la mise en place de l’allaitement:

Ne surtout pas hésiter à aller assister à une réunion d’info à la mater’ s’il y en a de proposée;  (ou à une réunion proposée par la Leche League,) ça m’a beaucoup apporté, rassurée, et on constate alors que l’on peut trouver beaucoup de soutien et de bienveillance auprès des professionnelles! (Je ne sais pas si c’est comme ça partout, j’ai eu la chance d’être suivie dans une mater’ « amie des bébés » avec une équipe vraiment formidable  (Big Up pour l’équipe du CH Yves Le Foll de Saint Brieuc!!)!

S’équiper: Certes, l’un des avantages non négligeables de l’allaitement réside dans la possibilité de partir se promener en n’emmenant que de quoi changer son petit! et comme c’est déjà bcp de bazar, on est bien content de se passer des boites de lait, biberon et tout le toutim! Cependant à la maison quelques petites choses peuvent aider, améliorer le confort…

* Si possible, s’offrir un coussin d’allaitement! espèce de traversin mais avec un angle qui fait que tu te cales le dos avec, et tu passes le reste sous le coude, pour te soutenir le bras du côté où bébé tête. Lequel choisir? dur à dire, je n’en ai essayé qu’un! donc pas trop de comparaison possible… mais j’ai jamais regretté l’achat du Big Flopsy,  (Red Castle) un peu cherros, mais grave rentabilisé!!

coussin-big-flopsy-red-castle

On en a passé des heures et des heures dessus, mon coude (tantôt l’un, tantôt l’autre, pas de jaloux) et le petit doudou!! Sans compter qu’on l’achète bien avant la naissance, car ça sert aussi à s’affaler pénard quand tu fais la baleine échouée sur le canapé, ou dans le lit, pour se caler le dos quand tu mates des tonnes d’épisodes de Downton Abbey par exemple…. (ahhhh nostalgique!)

Bref, y’a sans doute moyen de s’organiser autrement, avec des coussins divers, des oreillers, un traversin normal, nous on a fait avec le coussin d’allaitement et on a trouvé ça bien pratique, l’essentiel est de faire en sorte de s’installer confortablement, ne pas hésiter à s’octroyer la meilleure place du canapé et se caler aussi les pieds sur un pouf. Il FAUT être bien installée pour que bébé tête pénard, il FAUT être détendue pour que la lactation se fasse bien, tranquillou, donc on ne positionne bébé qu’une fois bien posée à l’aise!  ( Je n’ai plus l’explication scientifique, mais ce lien détente/lactation m’avait été expliqué à la PMI par la puéricultrice, et je l’ai maintes fois constaté!)

Ne pas hésiter à prévoir aussi de quoi boire près de soi, les premiers temps allaiter donne super super soif!! (après ça va mieux, on peut attendre avant de boire un coup, mais au début c’est impressionnant!)

La question de l’intimité: durant les premières semaines  en particulier, ça peut être un peu le défilé à la maison… mais bébé a besoin  de téter souvent, beaucoup et parfois longtemps, bref, faire le choix de se mettre dans une pièce à part peut s’avérer bien contraignant et puis si vous êtes gênée à l’idée d’avoir lâché vos visiteurs vous voudrez que bébé finisse plus vite, serez un peu stressée tout ça, ça fait pas bon ménage… donc, avec un petit foulard ou un petit lange * (c’est pas épais, et c’est clair, du coup, le bébé n’a pas trop chaud là-dessous, c’est pas mal!) à poser par dessus l’épaule pour allaiter discretos, aussi et surtout à l’extérieur. Mais en général, rares sont les gens qui vous regardent avec une insistance à mettre mal à l’aise… (mais ça existe! gloups!). Bien entendu, il n’y a selon moi absolument rien de choquant, rien à cacher, mais bon, il y a certains lieux ou certaines circonstances où, quand on débute et qu’on peine un peu, et c’est bien normal, à positionner son bébé, on est plus sereine à bidouiller ça tranquillou à l’abri de son petit lange.

J’aime bien offrir un joli lange décoré à mes copines qui accouchent et souhaitent allaiter, ça sert à plein de choses (faire de l’ombre dans la poussette, faire une surface propre où changer bébé quand on est à l’arrach’, faire une petite couverture légère, et bien entendu cacher ce sein que x ne saurait voir quand on fait un repas devant un public non averti, bref, ça plaît bien, ça peut faire un cadeau de naissance sympa!)

coffret-3-langes-aden-et-anais-twinkle

Quelques bons soutifs d’allaitement, si les choses se régulent par la suite, au début le volume et le poids de la poitrine varient pas mal, et ça peut être douloureux au niveau du dos, bref,  pour ma part, j’ai préféré avec armatures, que sans, et il est aussi beaucoup plus pratique pour les tétées « publiques » d’avoir quelques hauts d’allaitement aussi. Pour tout ça, dans le coin on trouve des rayons « maternité » avec des choses à prix très raisonnables chez Kiabi (parfois même en coton bio) et chez la Halle aux vêtements.   (La théorie c’est de prendre une taille au dessus de la taille de fin de grossesse)s (genre tu passes du 90 c au 95 d par exemple.)

Pour les premières semaines, prévoir un petit tube de crème Lansinoh (pas besoin de prévoir un gros tube, le petit devrait suffire, on en met que les premiers temps, après, plus besoin! ) pour protéger les mamelons, ça a le mérite d’être 100% naturel, et pas toxique pour le bébé, donc pas besoin d’essuyer avant la tétée (même si c’est mieux d’en mettre plutôt après, pour que ça soit pas tout suçoté direct!) Cependant, il semble que le meilleur soin soit une goutte de lait maternel à étaler sur le mamelon juste à la fin de la tétée. (c’est vrai que ça fonctionne super bien!) Pour la peau du sein, qui peut être un peu tiraillée par les variations de volume au début (mais pas abîmée pour autant, finalement, on s’en sort indemne!)  j’ai beaucoup apprécié d’utiliser la seule crème que je supportais sur mon ventre pendant la grossesse, celle de Biolane. (les autres me piquaient, faisaient des rougeurs…) Celle-ci m’a tout de suite apaisée à chaque fois que j’en ai eu besoin.

                                IMG_3139                    

Acheter une boite de coussinets pour les premiers temps (le temps de caler le rythme entre production du lait et Tétées) pour absorber les éventuelles fuites de lait. Mais en fait, quand ça commence à déborder, si possible le mieux c’est de proposer à téter, ça sera plus confortable pour tout le monde! et ça évite les engorgements. Ou si vraiment il y a plus de lait que de besoin, le tirer pour en mettre un peu de côté au congel, en cas de besoin, ou, pourquoi pas, si votre production le permet, le donner au lactarium le plus proche pour les prématurés.

Avant de quitter la maternité, on peut se faire prescrire un tire-lait que l’on va louer ensuite à la pharmacie (c’est remboursé), ça permet d’avoir un matos de compèt qui est bien efficace, ensuite, votre médecin pourra vous renouveler l’ordonnance pour le tire-lait au fur et à mesure. (Médela c’est bien, certes ça fait un peu vache-laitière, mais bon c’est pas douloureux, plutôt efficace (mais si on ne tire pas forcément grande quantité, ne pas s’attendre à remplir des flacons direct!) Il faut acheter un kit à monter sur le tire-lait. (vu que c’est du matos que l’on stérilise avant la première utilisation, il est possible d’utiliser celui de sa copine, cousine, frangine…) Ne pas hésiter à s’installer tranquillou devant une série, ou avec une bonne émission de radio en fond, histoire de se détendre et de pas trop stresser de ce qui sort ou pas, il faut bien positionner le truc, puis attendre un peu que « ça monte ».

medela

Allaiter : les bons conseils qui m’ont permis d’y arriver!

* Les premiers temps: ne pas attendre que bébé pleure pour le mettre au sein, lui proposer de téter dès les premiers signes d’éveil, (au pire il prendra jamais trop!) ainsi, le bébé n’étant pas encore totalement affamé, vous avez le temps de bien l’installer tranquillou sans qu’il s’énerve et donc de vous y reprendre à deux fois si vous n’êtes pas bien à l’aise au départ!

* La tétée ne doit pas faire mal, bien entendu les premiers instants ça peut pincer un peu, mais a priori, si ça  fait mal tout du long, c’est que le bébé n’est pas bien positionné, et c’est en le laissant téter dans une mauvaise position que vous allez vraiment abîmer vos seins et donc avoir vraiment mal (crevasses..) lors des tétées suivantes… bref, profitez du temps à la mater’ pour faire vérifier votre position à chaque mise au sein! (on me l’a proposé, j’ai pris au mot, et j’ai demandé de l’aide (ou juste une vérification) à chaque fois, ça m’a beaucoup beaucoup aidé! (car non c’est pas forcément naturel de savoir allaiter!!!)

* Le principe de base c’est donc de mettre bébé au sein dès qu’il se réveille, (ça peut être toutes les 2 heures hein!) et de le faire téter, pour qu’il profite du colustrum ( sorte de premier lait, très peu de quantité mais bourré d’anticorps très intéressants pour bébé) et aussi pour stimuler votre production de lait. Le lait arrive vers le 3ème jour, ce qui est normal, bébé est arrivé au monde avec de quoi tenir ce temps-là, il est normal qu’il perde du poids les 2 premiers jours. Si pour x ou y raisons la montée de lait est laborieuse et que bébé ne reprend pas assez vite de poids, on peut vous proposer de donner du complément. Si tel est le cas, et que vous l’acceptez, il faut que cela ne soit proposé qu’après la tétée et assurez-vous de lui donner à l’aide d’une petite  seringue pour nutrition:

nutrisafe  (Nutrisafe 2)

et on glisse la pipette (très fine et souple) en même temps que son petit doigt dans la bouche pour que bébé tête la pulpe du petit doigt en même temps, et qu’il maintienne donc un lien entre son réflexe de succion et l’arrivée de lait. (de même, on évitera d’utiliser une tétine au moins les premières semaines, le temps que l’allaitement se mette bien en place.)  Pour ce qui est du « lait », on peut préférer aussi qu’il soit sans lactose, comme le Pepti par exemple.

NB: que votre bébé pleure beaucoup lors de la 2ème nuit est normal, et assez incontournable, vous n’y êtes pour rien, vos seins non plus, c’est juste un moment difficile à passer ( voire très difficile si vous avez eu un accouchement super éprouvant qui a duré toute la nuit, qui s’est terminé par une opération suivie des premières visites et qu’ensuite vous n’avez pas pu dormir car trop émotionnée…)… à vrai dire là, l’idéal selon moi c’est que Monsieur papa puisse passer la nuit avec vous, et donc passer du temps aussi à s’occuper du mini doudou! (peau à peau notamment!) Et dire qu’on appelle ça la « Java », non mais LOL quoi!

* Ensuite, une fois de retour à la maison: ne pas hésiter à aller aussi souvent qu’on a de questions à la PMI (Protection Maternelle et Infantile), des permanences ont lieu dans la plupart des communes chaque semaine. On est reçu par une puéricultrice qui pèse bébé (vu qu’on ne sait pas quelle quantité on donne en allaitant, vérifier la prise de poids est nécessaire, cependant, pas besoin de se stresser en achetant une balance spéciale non plus, la pesée à la PMI est suffisante! (et le nombre de couches bien mouillées chaque jour)

L’œil expert de la puéricultrice vérifie que bébé grandit et évolue bien, mais elle peut aussi normalement répondre à vos questions sur bébé comme sur l’allaitement. Moi elle m’a aussi aidée en revérifiant ma position après quelques semaines parce que j’évoquais des douleurs, bref, dès que vous avez mal, essayez de mieux installer bébé. Il me semble que si vous en ressentez le besoin, vous pouvez aussi bénéficier de visites d’une sage-femme ou de la puéricultrice à la maison pour toutes sortes de conseils, si vous êtes HS, il ne faut vraiment pas hésiter, ces personnes sont souvent pleine d’une bienveillance très réconfortante, en plus des conseils de pro!

On peut aussi téléphoner à cette association, dont les permanences ont lieu justement aux heures pas toujours facile chez les tout-petits : Allo Allaitement 22 – Permanence 7j/7 de 18h à 22h – 02 96 62 50 24.  (c’est le n° pour les Côtes d’armor, mais d’autres asso de soutien avec permanence téléphonique existent ailleurs). J’ai eu l’occasion d’appeler et d’être bien rassurée!

Il y a des jours où bébé voudra téter tout le temps, mais littéralement à longueur de journée, et ça, même si vous êtes le cul collé dans le canap’, c’est crevant!  mais voilà, il faut pas s’en inquiéter, il y a des moments de « pics » de croissance: à une semaine, à 3 semaines…où bébé stimule plus le sein pour faire en sorte d’avoir une quantité de lait plus importante, correspondant à ses besoins qui évoluent, bref, même si vous avez l’impression de n’avoir pas assez de lait, ne vous inquiétez pas, prenez patience, faites-vous confiance et faites confiance à bébé, il est juste en train de s’assurer d’avoir ce dont il aura besoin dans les prochains jours! la nature est bien faite, c’est fou! Ayez quelques bonnes séries à regarder en binge-watching sous le coude, ça vous aidera à patienter cool!! (Les premiers mois bébé est tellement focalisé sur son lait que vous pouvez mater l’ordi tranquille, après, c’est une autre histoire! mais comme après il tête moins longtemps et moins souvent aussi, ben c’est pas grave!)

Un autre passage difficile mais très fréquent: les coliques! C’est une étape normale dans la maturation du système digestif du bébé, ça apparaît vers l’âge de 2 semaines et ça peut se traduire par bcp de pleurs difficiles à calmer, alors il faut bien se dire que c’est transitoire, que ça disparaît tout seul vers l’âge de 3 mois (et là: OUF!!) : quelques idées pour apaiser un peu trouvées chez un papa!

un peu de tisane allaitement (favorise la lactation et aide à la digestion de bébé) ne pourra pas faire de mal non plus!  (Il en existe différentes marques, en magasin bio ou pharmacie).

tisane

d’autres ressources sur Internet:

Bien entendu, le site ultra complet de la Leche league.

Spécifiquement pour les 1ers jours à la mater: une fiche pleine de petits mais non moins précieux conseils.

On peut s’inscrire à la page facebook Les Seintes de McMaman ou tout simplement y poser toutes les questions que l’on souhaite, de même sur la page facebook Allaiter les pieds sur Terre.

On peut consulter la plaquette de l’INPES, téléchargeable (1er lien proposé quand on cherche « INPES allaitement » dans Google)

Enfin, je vous recommande le Dossier plutôt complet soigneusement réalisé par mamanfaitladinde.

Comme d’hab’, mais je le redis, je sais que passent par ici des personnes plus expérimentées!! alors que les mamans et papas qui ont d’autres conseils à proposer n’hésitent surtout pas à compléter !!!

Publicités

Une réflexion sur “Allaitement, un peu de tout!

  1. Nanoug dit :

    A reblogué ceci sur coucoulesbateauxet a ajouté:

    à l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel, je fais remonter ce petit topos des trucs et astuces qui m’ont bien aidé à vivre un allaitement serein et heureux!

Qu'en pensez-vous? N'hésitez pas à ajouter votre grain de sel! :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s